Les geeks toulousains ont leur nouveau FabLab

FRANCE
DirectLCI
SCIENCES – L'université de sciences de Toulouse a ouvert il y a quelques semaines son FabLab. Un lieu d'échanges et de créations autour des outils numériques.

Des tables alignées le long des baies vitrées et sur lesquelles trônent des ordinateurs, une étagère blanche au milieu de la pièce avec des dizaines d'objets imprimés en 3D.

Bienvenue au FabLab de l'université Paul-Sabatier ouvert le 10 avril dernier. Plusieurs fois par semaine, étudiants , chercheurs ou enseignants passionnés par les outils numériques se retrouvent dans ce local de 100 m² pour confronter leurs idées ou s'entretenir autour d'un thème de recherche.

Echanges entre étudiants et enseignants

Damien, Wei et Mohamed, étudiants en électronique, fréquentent ce lieu dans le cadre de leur projet de fin d'année en master. "Ici on peut échanger avec d'autres étudiants, faire des expériences en temps réel, on ne pourrait pas le faire si on allait travailler à la bibliothèque", expliquent les trois "geeks".

Un peu plus loin, Sylvain Mastrorillo, enseignant en biologie animale, est installé devant l'écran de son ordinateur. Il règle les derniers paramètres d'un programme avant de lancer l'impression en 3D de la tête d'un poisson. "C'est beaucoup plus réaliste que les images 3D sur lesquelles on travaille habituellement", se félicite l'enseignant qui fréquente pour la première fois le FabLab.

La force du FabLab ? Le réseau

Du côté des deux animateurs de la structure, Joseph Saint-Pierre et David Tsang-Hin-Sun, le premier bilan est satisfaisant. "On est déjà en contact avec l'INSA et l'IUT de Tarbes afin de travailler en réseau", se félicitent-ils. Depuis son ouverture, 150 personnes ont poussé la porte du FabLab et une vingtaine de bénévoles assurent les permanences dans la semaine. 

Lire et commenter