Les gendarmes sonnent pour un renseignement… et sentent l’odeur de cannabis

Les gendarmes sonnent pour un renseignement… et sentent l’odeur de cannabis

FAIT-DIVERS – Pas de chance, pour un habitant de Saint-Malo. Sonnant chez lui pour un renseignement, les gendarmes ont senti la forte odeur de cannabis qui émanait de son habitation.

La faute à pas de chance ? Le voisin aura en tout cas été victime de son sens du service…. et de sa main verte ! L’histoire, rapportée ce mardi par Ouest-France , se passe à Plerguer, petit bourg près de Saint-Malo, en Ille-et-Vilaine.

Les gendarmes du coin cherchent une personne, dont ils ne connaissent pas l’adresse exacte. Pour se renseigner, ils sonnent à une porte. Le voisin, prévenant, vient ouvrir. Mais, malgré lui, il laisse passer en ouvrant la porte une "forte odeur de cannabis, qui émane de l’habitation".

710g de fleurs de cannabis

Les gendarmes entrent alors… et découvrent dans la maison une florissante plantation : 710g de fleurs de cannabis et 235g de feuilles. L’homme est aussitôt arrêté et placé en garde à vue. Âgé de 37 ans, c’est la première fois qu’il est interpellé. Il a expliqué qu'il ne faisait pas de trafic et que les doses retrouvées étaient juste "sa plantation annuelle pour sa propre consommation".

Il devra comparaître devant le tribunal correctionnel de Saint-Malo, dans le cadre d'une comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité. C'est ce qui s'appelle avoir le nez fin. L’histoire ne dit en revanche pas si la personne initialement recherchée par les gendarmes a ou non été retrouvée…
 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Vincent éliminé de "Koh-Lanta" : "En rentrant, je me suis inscrit à une formation pour devenir coach de vie"

Féminicide à Mérignac : "Ça s'est joué à une seconde", témoigne un voisin qui a tenté de s'interposer

Chute (incontrôlée) d’une fusée chinoise sur Terre ce week-end : quels sont les risques ?

EN DIRECT - Covid-19 : moins de 20.000 cas en 24h, la décrue se poursuit à l'hôpital

Jérusalem : au moins 180 blessés dans des heurts entre Palestiniens et police israélienne

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.