Les Géo Trouvetou 2.0 se montrent au Lieu unique

Les Géo Trouvetou 2.0 se montrent au Lieu unique

SALON – Les "nouveaux bricoleurs" ont rencontré un gros succès, samedi et dimanche, au Lieu unique, où se tenait la première édition du Festival D.

Les "nouveaux bricoleurs" cartonnent à Nantes. Près de 1 800 curieux se sont pressés ce week-end au Lieu unique pour observer les inventions d’une soixantaine d’entre eux, dans le cadre du Festival D . "Leur point commun, c’est de vouloir partager leurs connaissances, explique Mona Jamois, de l’association PiNG , qui l’organise. La plupart mettent leurs plans et des photos en ligne, pour que chacun puisse reproduire les objets chez soi."

Un mini "potager d'intérieur autogéré"

Jean-Joseph Rousseau, Romain Ronflette, Liam Rondineau et Antoine Evin – quatre étudiants de l’école de Design de Nantes – ont ainsi mis au point Oasis , un mini "potager d’intérieur autogéré". Bardée de thermomètres et capteurs d’humidité, cette mini-serre s’ouvre automatiquement quand il fait trop chaud… L’arrosage se fait, lui, par capillarité grâce à un réseau de fils en coton. "On voulait imaginer quelque chose qui ne prenne pas trop de place dans nos studios de 20 mètres carrés", explique Jean-Joseph, 20 ans. "Les étudiants oublient souvent, aussi, d’arroser leurs plantes… C’était un moyen de répondre au problème." Prochain objectif, désormais, pour eux : développer une application ou un site Internet, pour pouvoir gérer à distance les mini-potagers.

Un "poulailler urbain nomade"

Mais tous les objets présentés au Festival D ne sont pas forcément high-tech. Le "poulailler urbain nomade" de Jean-Marc Charlot, par exemple, n'a rien d'électronique. Fait de bois et de grillage de récupération, il permet juste de faire grandir des poussins sur un carré de verdure, sans que les chats ou les autres poules ne les importunent...

"Les gens sont venus me voir en me demandant si j'allais le commercialiser, mais ça ne m'a jamais traversé l'esprit", confie cet enseignant-chercheur de 47 ans. Ce qui me plaît ici, c'est d'abord cet état d'esprit d'entraide entre bricoleurs, qu'on trouve de moins en moins dans la société... Ce sont des lieux d'échange pour rien, zéro centime, qui sont de plus en plus rares."

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : "Les enfants sont désormais le principal moteur de la reprise épidémique"

Télétravail, vaccination des enfants... Ce qui pourrait être annoncé à l'issue du Conseil de défense lundi

Présidentielle 2022 : un premier meeting "à risque" pour Eric Zemmour

Covid-19 : les Français réticents à utiliser le vaccin Moderna, dont on aura pourtant besoin pour la 3e dose

VIDÉO - Indonésie : l'éruption du volcan Semeru fait au moins 13 morts, des milliers d'habitants ont fui Java

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.