Les Lillois s’affichent avec leurs doudous

Les Lillois s’affichent avec leurs doudous

Insolite – En quelques mois, plusieurs centaines de Nordistes ont accepté de poser avec leurs doudous pour la bonne cause. Le projet Mon doudou et moi fera prochainement escale sur la Grand-Place de Lille avant une grande expo cet été.

Depuis le mois de septembre, le studio roubaisien du photographe Sébastien Gras voit défiler de drôles de mannequins. Régulièrement des doudous prennent la pose avec leurs propriétaires, des adultes, pour le projet Mon doudou et moi. L’initiative lancée par le Lillois François Montoya connaît un franc succès.

"Il y a quelques années, je traversais un moment douloureux, raconte François Montoya. Une amie m’avait alors offert un ours en peluche que j’ai laissé sur un appui de fenêtre. Puis un jour, je l’ai regardé, il m’a regardé, et j’ai eu envie de faire une photo avec lui. Tout est parti de là."

Des fonds pour l’institut Pasteur de Lille


Il fait la rencontre de Sébastien Gras et, ensemble, ils décident de faire poser les Nordistes avec leurs doudous. La pose est libre. Un mot est demandé pour définir et qualifier la relation entretenue . "Un doudou, ça peut être une poupée, un bout de couverture, un baigneur. C’est un objet avec lequel on partage des choses et qui ne nous trahira pas", confie François.

La séance photo est gratuite. Il faut s’inscrire sur la page Facebook du projet et prévoir un créneau d’une heure. Les photos, elles, feront l’objet d’une exposition géante courant l’été et dont la vente sera reversée à l’institut Pasteur de Lille. Des thématiques ont été définies : tatoués, grands-parents, sportifs, etc. Une grande session ouverte à tous sera prochainement organisée sur la Grand-Place de Lille. "Pour l’heure, on attend l’autorisation préfectorale. Ce sera certainement pendant les beaux jours", précise François. L’information sera précisée sur le site internet Mon doudou et moi.

Infos : 06 45 79 95 67

Les articles les plus lus

Aubervilliers : une fête au commissariat en plein couvre-feu, la préfecture promet des sanctions

2000 livres et un aller-simple pour quitter le Royaume-Uni : l'offre surprenante de Londres aux citoyens de l'UE

EN DIRECT - Covid-19, effets du couvre-feu : Véran s'exprimera à 14h

Après la flambée due au variant, les contaminations baissent au Royaume-Uni : quels enseignements en tirer ?

Frontière Belgique-France : de nouvelles règles s’appliquent désormais

Lire et commenter