Les louves noires sont entrées au parc Alpha

Les louves noires sont entrées au parc Alpha

DirectLCI
NATURE – Depuis quelques jours, le parc Alpha à Saint-Martin-Vésubie compte trois nouvelles pensionnaires : de jeunes louves du Canada venues du zoo de Mulhouse avec un impressionnant pelage noir…

Elles ont un physique à faire frissonner au coin du bois. Depuis quelques jours, trois nouvelles louves ont débarqué au parc Alpha à Saint-Martin-Vésubie. Avec leur impressionnant pelage noir, leurs grands yeux jaunes, Hoona (43 kg), Healy (36 kg) et Galena (38 kg) ne passent pas inaperçues. "Surtout sur le fond blanc de la neige qui n’a pas encore fondu… Elles ressemblent vraiment au loup du petit chaperon rouge !", se félicite Sophie Barberis, directrice adjointe.

Contrairement aux 17 autres pensionnaires du site appartenant tous à la sous-espèce des loups gris d’Europe, ces trois sœurs sont des "loups du Canada". "Les visiteurs vont vraiment pouvoir comparer les morphologies. A 11 mois, elles sont déjà plus grandes que les autres adultes du parc (NDLR : elles mesurent environ 80 cm au garrot actuellement)", précise la responsable.

"Sociables et curieuses"

Nées en captivité, le 22 avril 2013 au zoo de Mulhouse, les élégantes bêtes ont débarqué dans les Alpes-Maritimes par convoi routier. A l'intérieur des 2.500 m2 de l’enclos du Boréon, elles succèdent à Diana, une louve grise européenne 13 ans, placée à la retraite "toujours à Alpha mais à l’abri des regards". Selon la directrice adjointe, les premiers pas des recrues au regard révolver sur les terres du Mercantour se passent bien : "Elles se sont vite approprié leur nouveau territoire, assure-t-elle. On a même observé qu’elles étaient très sociables et curieuses."

Comme leurs confrères et consœurs, Hoona, Healy et Galena ont un solide appétit. Elles dévorent environ 2 kilos de viande quotidiennement, six jours sur sept. Lorsque elles auront atteint l’âge de la maturité sexuelle d’ici à un an, un prince charmant leur sera probablement présenté, histoire que la rubrique des potins animaliers du site, déjà bien remplie, s'étoffe un peu plus encore.

Objectif : doubler la fréquentation

L’arrivée de ces trois louves pourrait, à terme, marquer le début d’une évolution du parc Alpha qui a accueilli 57.000 visiteurs en 2013 dixit le président du conseil général Eric Ciotti. "Je souhaite le transformer et le développer en un espace animalier qui accueillera toutes les espèces d’animaux de montagne représentatives du Boréon et du Parc national du Mercantour, sur le modèle de l’Alpenzoo d’Innsbruck en Autriche (…) L’objectif est de doubler la fréquentation", annonce-t-il.
 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter