Les Lumières de Lille, un regard incisif sur le Nord Pas-de-Calais

Les Lumières de Lille, un regard incisif sur le Nord Pas-de-Calais

France
DirectLCI
LIVRES - Les Lumières de Lille s'attèlent depuis dix ans à publier des enquêtes. La maison d'édition s'est ainsi intéressé à La Voix du Nord, à la construction du Grand Stade ou encore à la dentelle de Calais. Et tant pis si ça dérange.

"Secouer le tapis, même si il y a de la poussière en dessous." C'est en ces termes que Frédéric Lépinay résume la philosophie de la maison d'édition qu'il a fondée il y a près de dix ans. Il a d'ailleurs commencé par montrer l'exemple en publian t L'histoire secrète de La Voix du Nord en 2005, cinq ans après avoir quitté le journal. "Le point de départ, c'est l'enquête, l'investigation sur des sujets propres à la région Nord Pas-de-Calais, explique l’ancien journaliste. Donner de l'info aux gens mais allant plus loin que les journaux. Aujourd'hui, ils n'ont plus le temps de faire de vraies enquêtes."

Le Petit Théâtre de Pierre Mauroy ou Qui veux tuer la dentelle de Calais ? sont venus garnir la collection au fil des années. Mais les Lumières de Lille se sont aussi diversifiées. "Pour survivre en région, il faut être généraliste, constate Frédéric Lépinay. Les enquêtes sont longues et le succès en librairie n'est pas toujours au rendez-vous." Alors, l'éditeur est ouvert à toutes propositions : "Je fonctionne beaucoup à la rencontre. Si un auteur, un sujet ou une idée me plaisent, j'y vais."

"Personne ne s'est penché sur Martine Aubry la Lilloise"

Le sport et l'histoire de la Seconde Guerre mondiale dominent aujourd'hui les publications des Lumières de Lille . Avec toujours ce souci de l'investigation, comme dans La Traque des résistants nordistes ou Grand Stade de Lille, l'enquête. La trilogie publiée sur le RC Lens est dans la même veine. Le dernier opus qui vient de paraître, Gervais au pays de l'or noir, revient su r l'arrivée d'un sulfureux sponsor azerbaïdjanais au sein du club artésien . "C'est une enquête sur les difficultés d'un club professionnel, c'est unique en France."

Deux prochaines sorties

Aller là où personne n'a mis les pieds, voilà aussi ce qui motive Frédéric Lépinay. "J'aimerais par exemple travailler avec des étudiants en histoire sur Roger Salengro. C'est un mythe politique dans la région mais il n'y a que deux bouquins sur lui. Il y a un vrai besoin de renouvellement." Et les idées de Martine Aubry : elle est à Lille depuis 1994, mais est-elle vraiment lilloise ? Personne ne s'est jamais penché sur le sujet."

La maison d'édition poursuit sur sa lancée. Elle publiera prochainement deux ouvrages intitulés 101 Tour de France en Nord Pas-de-Calais et Ascq 1944, un massacre dans le Nord : une affaire franco-allemande. Le sport et l'histoire, toujours.
 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter