Les ministres de Midi-Pyrénées payent les frais du remaniement

Les ministres de Midi-Pyrénées payent les frais du remaniement

DirectLCI
POLITIQUE – Après la nomination de Manuel Valls au poste de Premier ministre, un nouveau gouvernement a été dévoilé mercredi matin. Des quatre ministres originaires du sud-ouest, seule Sylvia Pinel a conservé sa place. En attendant la semaine prochaine la nomination des secrétaires d'Etat et des ministres délégués.

Une seule rescapée au gouvernement. Hier encore, ils étaient quatre élus en provenance de Midi-Pyrénées à avoir des fonctions auprès de Jean-Marc Ayrault. Le nouveau Premier ministre Manuel Valls n'a conservé que Sylvia Pinel, membre du Parti radical de gauche et députée de Tarn-et-Garonne. Passant du ministère du Commerce, de l’Artisanat et du Tourisme à celui du Logement et de l'Egalité des territoires, la jeune députée de 37 ans monte même en grade.

Un dernier espoir pour certains

Principale victime de ce remaniement Philippe Martin, l'ancien président du conseil général du GersLui qui avait remplacé Delphine Batho remerciée en juillet 2013, a dû laisser la place à  Ségolène Royal au ministère de l'Ecologie. Par ailleurs, Anne-Marie Escoffier se voit remplacer par Marilyse Lebranchu, sa ministre de tutelle jusqu’à aujourd’hui.

Reste le sort réservé à Kader Arif. On ne sait pas si ce fidèle de François Hollande sera conservé au poste de ministre délégué aux Anciens combattants. La députée Patricia Adam est d'ailleurs pressentie pour prendre sa place. Réponse la semaine prochaine après la nomination des ministres délégués et des secrétaires d'Etat.

Plus d'articles

Lire et commenter