Les perturbateurs endocriniens, symptômes du déficit démocratique de l'Union européenne

Les perturbateurs endocriniens, symptômes du déficit démocratique de l'Union européenne

Soupçonnés d'interférer avec le système hormonal et de favoriser l'infertilité et certains cancers, les perturbateurs endocriniens font l'objet d'une bataille serrée entre industriels, gouvernements, associations au niveau européen. Ces substances chimiques contenues dans de multiples articles de notre vie courante pourraient tomber sous le coup d'une législation trop souple au yeux de Michèle Rivasi. L'eurodéputée écologiste rappelle la position majoritairement opposée du Parlement européen à ces polluants.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Proche-Orient : Biden assure à Netanyahu qu'"Israël a le droit de se défendre"

Remontées mécaniques, parcs d'attractions, clubs libertins : les absurdités des réouvertures à venir

Covid-19 : pourra-t-on se faire vacciner durant le week-end de l'Ascension ?

"Pass sanitaire" et sortie de l'état d'urgence : les députés votent finalement le texte

Roselyne Bachelot confie souffrir d'un "Covid long"

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.