Les phares de France disent définitivement adieu à leurs gardiens

DirectLCI
Ils n'étaient plus que trois à faire ce métier... Mais depuis ce week-end, la profession de gardiens de phare a disparu du patrimoine français. Les gardiens sont en effet remplacés par des machines. Dans le Finistère, sur l'Ile-de-Sein, l'un des trois gardiens du phare s'est confié sur cette page de l'histoire qui se referme définitivement.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter