Les "Pointus" résistent aux expropriations

DirectLCI
A l’Aiguillon-sur-mer en Vendée, 150 propriétaires sont concernés par des expropriations ordonnées pas l’Etat, en raison des dangers provoqués par les tempêtes et notamment Xynthia en 2010. Pourtant une quarantaine d’entre eux, pour la plupart qui ne résident pas là à l'année, font de la résistance et refusent de céder leur maison à l'Etat. Ils sont surnommés les "Pointus".

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter