Les pots-de-vins perçus par Chuck Blazer : les dirigeants français n'ont "jamais rencontré personne"

DirectLCI
Chuck Blazer, a admis avoir accepté des pots-de-vin lors des processus d'attribution des Mondiaux en 1998 et en 2010. Selon notre journaliste, Sylvain Millanvoye, "Jacques Lambert, qui était l'organisateur de la coupe du monde 1998 a déjà répondu à ces questions, il y a six jours. Il a déclaré qu'il n'avait jamais rencontré qui que ce soit pour verser de l'argent".

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter