Les propositions de Johanna Rolland pour reconquérir la Loire à Nantes

Les propositions de Johanna Rolland pour reconquérir la Loire à Nantes

France
DirectLCI
POLITIQUE – La candidate PS aux municipales de Nantes veut renouer les liens de la ville avec la Loire. Ce qui passe par le développement d’activités nautiques, des projets urbains, et la réalisation de parcs familiaux.

Réinvestir la Loire. C’est ce que souhaite la candidate socialiste Johanna Rolland qui a présenté vendredi ses propositions pour recréer un "un fleuve actif, vivant et protégé" . "La Loire est encore relativement distante avec les pratiques collectives, malgré la redécouverte des berges avec les aménagements entrepris sur l’île de Nantes", note la jeune femme.

"Il nous reste encore d’importants aménagements à réaliser pour que le cœur de l’agglomération, dans son ensemble, batte à nouveau au rythme de la Loire". Ce sera, pour elle, "le principal enjeu des 15 prochaines années".

Nantes est en effet riche d’une histoire maritime qui a contribué à son développement. Mais petit à petit, les comblements des bras de Loire ont éloigné le cœur historique de son fleuve, et la fermeture des chantiers navals ont laissé une friche industrielle pendant longtemps inexploitée.

Piscine en bord de Loire et parcs urbains

Pour Johanna Rolland, la réappropriation du fleuve passe d’abord par des réaménagements urbains. Pour elle, deux sites sont stratégiques, et doivent être repensés : la place de la Petite-Hollande, et l’emplacement de l’Hôtel-Dieu, qui va être délaissé par le CHU, transféré sur l’île de Nantes. La question des franchissements de la Loire doit aussi être étudiée. "Il faut prendre le temps de la réflexion", note la candidate.

Elle veut inscrire sa reconquête dans une "stratégie d’aménagement globale pensée autour du fleuve et ce à grande échelle", en incluant les quartiers Petite Hollande/Quai de la Fosse/Bas-Chantenay/pointe Ouest de l’Ile de Nantes, Pirmil-les Iles, Trentemoult. Elle préconise ainsi la création d’un Pôle maritime, sur le secteur du Bas-Chantenay, associant recherche, formations, chantier de construction navals et entreprises.

Johanna Rolland entend également réaménager les quais de l’île de Nantes en parc familial, créer un parc urbain sur la pointe Ouest de l’île de Nantes, étudier un passeur fluvial entre la gare maritime et l’île de Nantes, l’extension des capacités d’accueil pour les bateaux, ou encore la création d’une piscine en bord de Loire.

Sur le même sujet

Lire et commenter