Les "Quartiers Nord" de Marseille version série

Les "Quartiers Nord" de Marseille version série

DirectLCI
SERIE – Tournée dans les quartiers nord, une série éponyme vient de voir le jour à Marseille. Son réalisateur Beat Bounce nous explique son projet.

Froid, déterminé, le tireur descend du scooter. S’approche de sa victime avant de la mettre en joue et de faire feu. L’illustration d’un énième règlement de comptes à Marseille ? Pas vraiment puisqu’il s’agit du teaser de Quartiers Nord . Une série née de l’imagination du producteur Youssoupha Mass, aka Beat Bounce . "Ça fait 10 ans que je voulais la réaliser. Je n’avais pas encore les épaules, mais après 300 clips, je me suis lancé", explique le réalisateur du très réussi " Crise de Nerfs " pour les Psy 4 de la Rime.

Très loin de Plus Belle La Vie et des "événements" du quartier du Panier, Quartiers Nord se veut le miroir de ces cités de Marseille où Beat Bounce a grandi. "À travers des histoires croisées, j’ai voulu parler de cette volonté de s’en sortir", explique-t-il sans éluder la question des règlements de comptes . "La série en parle bien sûr mais en montrant l’envers du décor, explique-t-il. Les jeunes ne s’inspirent pas de Scarface pour faire ce qu’ils font. Ça rentre plutôt dans une logique d’argent facile et de nécessité".

Netflix et Canal + ciblés

Et quand la réalité rejoint la fiction, ça donne des charbonneurs (vendeurs de shit) qui jouent leur propre rôle devant la caméra. "Ça a été très facile de les convaincre car on leur donne une chance d’exister en participant à cette série", assure Beat Bounce dont la majorité de l’équipe vient des cités. "On dit que les quartiers sont des forteresses. Nous avons les clés pour y entrer", dit en souriant le réalisateur à la recherche de mécènes pour développer sa série.

Déjà en boîte, le premier épisode de 50 minutes de Quartiers Nord au style proche de Gomorra  sera prochainement diffusé auprès de grands producteurs. Canal + ou Netflix, Youssoupha Mass vise haut mais s’en donne les moyens. "Mon équipe est prête. La première saison est déjà écrite", précise-t-il. Avec l’aide d’un grand producteur, la logistique serait améliorée. "Mais quoi qu’il arrive, nous tournerons", conclut Beat Bounce.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter