Les raisons de la chute du voyagiste français Fram

DirectLCI
Le voyagiste Fram dépose son bilan ce jeudi. L’entreprise française, qui a connu ses heures de gloire dans les années 60 et 70, devrait être reprise par le groupe Karavel - promovacances. Affaiblie par les réticences des touristes à partir après le Printemps Arabe, l'entreprise a aussi souffert d'un manque d'adaptation au monde d'aujourd'hui. Jean-Pierre Mas, président du syndicat des agences de voyages, regrette par exemple "la paralysie de la gouvernance qui n’a pas permis de prendre le virage internet".

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter