Les salariés d’Alcatel Orvault manifestent contre le plan social

Les salariés d’Alcatel Orvault manifestent contre le plan social

France
DirectLCI
SOCIAL – Après un débrayage ce matin, les syndicats appellent les salariés du site menacé de fermeture à manifester, cet après-midi à Nantes. Ils sont soutenus par les élus.

Ils ont promis de se mobiliser. Après un débrayage ce matin sur le site d’Orvault, les salariés d’Alcatel, vont manifester cet après-midi à Nantes, contre le plan Shift, qui prévoit la fermeture du site en 2015. Un cortège doit partir à 14 h de l’île de Nantes, en direction de la préfecture. Plusieurs élus locaux ont déjà annoncé leur présence, comme le maire de Nantes Patrick Rimbert, le président de Nantes métropole Gilles Retière. Fin octobre, environ un millier de salariés venus de toute la France avait déjà manifesté, sur le même parcours.

Alcatel annonce un partenariat avec Altran

Des mobilisations du même type sont prévues sur tous les sites de France. En effet, à Paris, la direction d’Alcatel se réunit à Paris, en amont de la procédure de plan social."Lors de cette réunion, seront connus le nombre de suppressions de poste, le nombre de postes transférés sur Lannion ou en région Parisienne et le nombre de salariés externalisés dans le cadre du plan Shift", explique la CFDT.

Les nouvelles commencent d’ailleurs à tomber. Ce matin, Alcatel a annoncé par communiqué "un projet de partenariat industriel" avec le groupe Altran, spécialisé dans le conseil en innovation, en vue de créer "un centre d’expertise et de services télécom sur le bassin d’emplois nantais". Dans le cadre de cet accord, ce sont, d’après l’entreprise, "environ 170 ingénieurs, experts en 4G du site d’Orvault d’Alcatel-Lucent qui seront intégrés aux équipes de l’industrie télécoms et médias d’Altran".


 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter