Les sorties d'été de Mathilde #3 - Trois anecdotes méconnues sur le château de Maisons

DirectLCI
VISITE DE CHANTIER – Dans ce troisième épisode, nous continuons nos visites culturelles estivales sans prétention. Après la basilique de Saint-Denis et notre promenade en costumes d’époque au Château de Champs-sur-Marne, direction l’Ouest de la capitale, « Les sorties d’été de Mathilde » vous propose une visite exclusive du chantier de restauration du Château de Maisons. Reportage perché sur les échafaudages.

Il est assez rare de pouvoir passer derrière ces immenses bâches blanches qui recouvrent la façade du château de Maisons, de pouvoir se faufiler sur les échafaudages gigantesques de ce chantier de restauration et admirer le travail minutieux de ses artisans de la pierre, et bien grâce à son incroyable capacité de persuasion, notre équipe a réussi !  


Nous vous faisons découvrir l’envers du décor ! Seule recommandation avant de commencer la visite avec l’architecte en chef des monuments historiques, Stefan Manciuslescu : il faut mettre un casque de chantier !

Première info pas bête à retenir : Ce château magnifique, considéré comme l’une des plus grandes réussites de l’art français  fût consrtuit au XVIIème siècle. Il a été sauvé in extremis d’une destruction totale grâce à l’intervention de l’Etat en 1905. Les derniers propriétaires de la demeure, dont Thomas de Colmar, pour ne pas le nommer, ont vendu au fil des ans le domaine en de nombreux lots, réduisant de façon significative la propriété en commençant par la forêt environnante et les jardins, une végétation luxuriante qui courait sur plusieurs milliers d’hectares. Dernière étape de cette entreprise de démolition massive : le château. Alors qu’il était sur le point d’être entièrement rasé, l’Etat l’achète. D’importants travaux de restauration ont été menés pour redonner tout son cachet à la demeure. Depuis septembre 2016, c’est au tour de la façade extérieure d’avoir droit à un petit coup de jeune. Plusieurs compagnons du devoir œuvrent par tous les temps pour redonner tout son éclat à la pierre, ils ont jusqu’à octobre pour terminer le chantier. Le compte à rebours a commencé !

Deuxième info pas bête à retenir : On peut visiter ce château en Chine ! Et oui, on retrouve une copie conforme du château de Maisons au nord de Pékin. Dans les années 2000, le promoteur chinois, Yuchen Zhang, entreprend des travaux pharaoniques pour recréer la demeure française sur une île artificielle afin d’en faire un important complexe hôtelier de luxe. Les travaux ont été bouclés en seulement deux ans. Coût de cette petite folie : 100 millions d’euros. Yuchen Zhang s’est toutefois autorisé quelques petites digressions architecturales. Il a fait recréer les deux dépendances originelles du château de Maisons, qui n’existent plus aujourd’hui en France. Et l’imposante cour d’honneur est refermée par la reproduction des colonnades... de la place Saint-Pierre du Vatican. Pas banal !


Troisième info pas bête à retenir : Nous pouvons tous être restaurateurs de patrimoine, pour de vrai ! Si vous êtes amoureux de notre patrimoine historique, si vous avez envie de devenir mécène, d’aider à la restauration et la conservation de nos monuments ; vous pouvez participer à l’opération « Ma pierre à l’édifice », l’appel aux dons du Centre des Monuments Nationaux. Vous pouvez choisir le montant que vous souhaitez donner et vous pouvez même choisir le monument que vous souhaitez soutenir. C’est un peu comme si vous deveniez propriétaire de la demeure, enfin presque ! En tout cas bravo à cette nouvelle forme de mécénat participatif !

L’info bonus : Le château accueille régulièrement des tournages pour des séries ou documentaires. Dernièrement, les saisons 1 et 2 de la série Versailles y ont été tournées. Apparemment les équipes reviendront prochainement. Affaire à suivre…


Le château reste ouvert pendant toute la durée des travaux. En attendant, rendez-vous samedi prochaine pour une nouvelle visite et plein de petites histoires pas banales pour briller en société.

Plus d'articles

Sur le même sujet