Les stations pyrénéennes ne fêteront pas l'Inmaculada

Les stations pyrénéennes ne fêteront pas l'Inmaculada

DirectLCI
SKI - Faute d'enneigement et de bonnes conditions climatiques, la plupart des stations des Pyrénées resteront fermées ce week-end, qui devait pourtant donner le coup d'envoi de la saison. A cette période, chaque année, les Espagnols traversent en effet la frontière pour venir skier.

L'Inmaculada, cette fête religieuse célébrée notamment en Espagne le 8 Décembre de chaque année, marque habituellement le démarrage de la saison de ski dans les Pyrénées françaises. En effet, profitant de ces quelques jours de congés, les Espagnols n'hésitent pas à franchir la frontière pour savourer les premières neiges. Cette année, toutefois, la poudreuse est loin d'être au rendez-vous.

Ainsi, ce week-end, il n'y aura guère que le domaine skiable de Font-Romeu pour accueillir cet afflux touristique de voisinage. "C'est un week-end important pour nous puisqu'on est à moins de deux heures de Barcelone, explique Jacques Alvarez, le directeur adjoint de la station. Nous allons donc ouvrir dès dimanche trois pistes de ski sur le secteur des Airelles".

100% neige à canon

Mais à défaut de neige naturelle , il faudra pour le moment se contenter "à 100%" de neige à canon. "On démarre souvent comme ça. Nous bénéficions d'un climat méditerranéen très sec, propice à la production de neige à canon. C'est comme cela que nous tirons notre épingle du jeu par rapport aux stations de Midi-Pyrénées."

Et en effet, à l'heure où les pistes de Font-Romeu verront dévaler entre 1000 et 1500 skieurs – dont 80% de Catalans – dès dimanche, celles de Piau ou de Peyragudes resteront immaculées. "Bien sûr, on aurait aimé pouvoir ouvrir dès ce week-end mais il n'y a pas un enjeu économique important, tempère Laurent Garcia, directeur marketing de la station de Peyragudes. Sur trois jours, on aurait pu vendre 5000 ou 6000 journées skieurs mais comparé aux 10000 skieurs quotidiens pendant la haute saison, ce n'est pas grand-chose. Notre seul regret est de décevoir nos clients passionnés qui vivent à proximité et aiment profiter des week-ends tranquilles avant Noël."

Un démarrage espéré le 13 décembre

Du côté de Piau, on relativise également le manque à gagner. D'une part, parce que les congés dont bénéficient les Espagnols cette année pour l'Inmaculada seront plus courts : trois jours contre parfois une semaine les années précédentes. "Par ailleurs, depuis deux ou trois ans, l'affluence espagnole n'est plus aussi importante à cette période, note Blandine Vernardet, directrice générale de la station. On les voit maintenant tout au long de la saison." De quoi limiter l'impact d'une non-ouverture de la station en ce début décembre.

Pour autant, Piau comme Peyragudes espèrent bien pouvoir ouvrir leurs pistes avant les vacances de Noël. "Nous avons eu de la neige cette semaine et le froid est de retour, indique Laurent Garcia. Avec le renfort de nos enneigeurs, nous devrions pouvoir ouvrir les 13 et 14 décembre." Verdict en milieu de semaine prochaine.

Sur le même sujet

Lire et commenter