Les taux d'intérêt très bas à l'origine de la baisse du déficit public : vrai ou faux ?

France
DirectLCI
À TORT OU À RAISON. Jean-Christophe Lagarde (UDI) a tort de dire aujourd'hui qu'il y a moins de déficit uniquement parce que les taux d'intérêt sont très bas. Les explications de notre spécialiste, Ségolène Chaplin.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter