Leur déclaration d'amour aux policiers

FRANCE
DirectLCI
HOMMAGES – Fait rare, les policiers de Loire-Atlantique ont reçu des soutiens unanimes après l’attentat survenu à "Charlie Hebdo", qui a fait deux victimes parmi les forces de l'ordre, et le meurtre d'une policière stagiaire de 26 ans, le lendemain, à Montrouge (Hauts-de-Seine). De témoignages se sont également multipliés sur les réseaux sociaux.

Des remerciements, des roses, des applaudissements. Des témoignages auxquels les policiers ne sont pas habitués. Et ça leur fait du bien. Dans toute la France, les forces de l'ordre ont reçu de vives marques de sympathie, tout le week-end, après que deux de leurs collègues sont décédés dans l’attentat qui a visé Charlie Hebdo.

En Loire-Atlantique, de nombreux messages de soutien ont été publiés sur le compte Twitter de la police du 44 , qui a tenu à les relayer."Nous devons rester mobilisés"

Jeudi dernier, les forces de l’ordre avaient effectué une minute de silence au commissariat Wladeck-Rousseau , à Nantes. Jean-Christophe Bertrand, le directeur départemental de la sécurité publique, les avait appelé à rester "mobilisés", car, pour lui, "la peur" ne doit pas "se généraliser", parmi les citoyens et les policiers : "Les auteurs de cet attentat ne doivent pas penser qu’ils peuvent nous intimider. Ce serait une victoire pour eux. Nous sommes toujours là pour faire régner l’ordre et préserver la liberté sur le pays." Samedi, plusieurs policiers ont participé en uniforme ou en anonyme à la marche blanche à Nantes.


 

Lire et commenter