Lewarde : à la découverte du plus grand musée de la mine de France

FRANCE

LOISIR - Metronews vous tire par la main pour vous faire découvrir le patrimoine minier nordiste, à travers le fabuleux Centre historique minier de Lewarde, à côté de Douai.

"Au Nooord, c'étaient les corons, la terre c'était le charbon, le ciel c'était l'horizon, les hommes des mineurs de fond"... Pierre Bachelet le disait mieux que personne, mais le Nord fut la terre des mineurs de fond, des "Gueules noires", enfants du charbon. Le Centre historique minier de Lewarde propose une incursion dans un monde culturel emblématique du patrimoine du Nord. Un monde pas si éloigné, quand on sait que les derniers puits d'extraction du charbon ont fermé en 1990.

A 8 km de Douai, au cœur du bassin minier, le Centre historique minier est installé sur le carreau de l'ancienne fosse Delloye . C'est avec une ambition extrêmement pédagogique qu'il retrace une histoire longue de trois siècles dans la région. Vêtements suspendus dans la salle de bains, lampes alignées dans la lampisterie, hennissement du cheval dans l’écurie, imposantes bobines de la machine d’extraction… Le tout donne vie aux lieux emblématiques de l’ancienne fosse. Sans oublier les reconstitutions des bureaux administratifs des années 1930, à l’époque où la fosse fonctionnait.

Casque de chantier sur la tête

Mais le clou du spectacle, c'est la visite des galeries. Un médiateur culturel emmène la troupe de visiteurs sur la passerelle du personnel pour se rendre au moulinage et au triage où femmes et galibots étaient affectés au tri du charbon. Casque de chantier sur la tête, le visiteur descend ensuite dans les galeries pour découvrir l’évolution des techniques et des conditions de travail au fond de 1720 à 1990, grâce aux machines en fonctionnement et aux ambiances sonores et visuelles.

En bonus, il est également possible de rencontrer d'anciens mineurs, témoins privilégiés de cette aventure industrielle. Ils vous feront partager leur expérience sur le thème du premier jour à la mine, des dangers de la mine ou du retour à la maison. Pour les enfants, des livrets de visite gratuits sont distribués pour découvrir le centre tout en s’amusant. Pour les 6-10 ans ce sont les énigmes et les jeux « Martin le Galibot ». Pour les 11-14 ans, le livret aide à reconstituer le télégramme pour retrouver le géomètre qui a disparu…

A LIRE AUSSI >> Le bassin minier du Nord-Pas-de-Calais au Patrimoine mondial

Lire et commenter