L'ex-otage Serge Lazarevic déconce l'abandon de l'État

DirectLCI
"Je trouve que c'est un peu une traitrise d'être reçu avec un tapis rouge le premier jour et avec un coup de pied au cul le deuxième", affirme Serge Lazarevic. Un an et demi après sa libération, l'ex-otage publie un livre où il dénonce l'abandon de l'État.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter