L'ex productrice de Dieudonné réclame 450 000 euros

L'ex productrice de Dieudonné réclame 450 000 euros

DirectLCI
INTERVIEW – Alors que le ministère des finances s’intéresse à des mouvements financiers suspects autour des comptes des proches de Dieudonné M'Bala M'Bala, Chrystel Camus, l’ancienne productrice de sa tournée Foxtrot, leur réclame 453 000 euros.

Selon Lemonde.fr , Dieudonné a expédié plus de 400 000 euros au Cameroun depuis 2009, dont 230 000 en 2013. Vous estimez qu’une partie de ces sommes vous est due ?
Je devais toucher entre 4 et 6 euros par billet vendu sur la tournée Foxtrot entre septembre 2012 et juillet 2013. Les productions de la Plume, la société gérée par la compagne de Dieudonné, Noémie Montagne , ne m’ont pas payé pour deux dates à Marseille, deux autres en Suisse et pour aucune des représentations au théâtre de la Main d’Or à Paris durant la période pendant la période du contrat. Cela se chiffre par un manque à gagner de 453 000 euros.

Vous êtes en procès ?
Pour l’instant c’est une négociation amiable. Je demande le paiement sous 15 jours. Après, j’irai devant les tribunaux pour demander la saisie conservatoire.

Vous affirmiez dans metronews en octobre 2012 qu’il n’y avait "rien d’antisémite dans le spectacle" Foxtrot. Que pensez-vous aujourd’hui de Dieudonné ?
Pour moi Dieudonné n’a pas changé. Il est antisioniste, pas antisémite.

Lorsque vous étiez sa productrice, Dieudonné n’a jamais tenu de propos antisémites sur scène ?
Dans Foxtrot, il faisait attention. Par exemple il ne chantait pas Shoah Nanas [parodie de "Chaud cacao" d'Annie Cordy pour laquelle il a été condamné à 20.000 euros d'amende en novembre 2012 pour diffamation, injure et provocation à la haine et à la discrimination, NDLR], il mettait juste la musique. Ensuite, Noémie Montagne m’a dit que dans son spectacle suivant, Le mur, il y aurait des propos antisémites. C’était dès lors impossible pour moi de continuer à le produire.

Plus d'articles

Sur le même sujet