L’heure d’été a 40 ans et les Français sont toujours aussi sceptiques

DirectLCI
Inutile de chercher midi à quatorze heure, les Français ont toujours été sceptiques sur le changement d'heure. Dès son instauration en 1976, ils avaient déjà du mal à s'y retrouver. En 1973, le premier choc pétrolier provoque l’envol du prix du baril. Il faut donc faire des économies et partir à la chasse au gaspi. Le gouvernement instaure alors l'heure d'été dans le but de réduire les besoins en éclairage en soirée et économiser ainsi 300 000 tonnes de pétrole. Mais à l’époque l'opération devient complexe, la France ne change pas d'heure en même temps que ses voisins. Pour les frontaliers c'est compliqué et pour la SNCF, c'est un vrai casse-tête. Il faudra attendre 1998 pour que l’Europe mette toutes ses pendules à l'heure en même temps même si certains entrent en résistance. Une situation qui n’a pas tellement changé aujourd’hui.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter