Liberté de la presse : "Il y a une dégradation, une paranoïa des pouvoirs"

DirectLCI
Christophe Deloire était l'invité de LCI ce lundi, à l'occasion de la publication annuelle du classement mondial de la liberté de la presse de RSF. "Il y a une dégradation, il y a une paranoïa des pouvoirs", a expliqué le secrétaire général de "Reporters sans frontières". La France perd 7 places par rapport à 2015.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter