Ligotée, battue et séquestrée avec sa fille pour sa carte bancaire

Ligotée, battue et séquestrée avec sa fille pour sa carte bancaire

FAITS-DIVERS – Croyant rendre service à des amis de sa nourrice, une jeune femme s’est fait ligoter, taper, et a été séquestrée, samedi à Nantes.

C’était un piège. La mère et sa fille de 2 ans y sont tombées. Samedi dernier, au nord-est de Nantes, une jeune maman va chercher son enfant chez sa nourrice, en fin de journée. Au domicile de la gardienne, deux hommes lui demandent, étant donné qu’elle est en voiture, de les déposer un peu plus loin. Ayant entièrement confiance dans sa nourrice, elle accepte, selon  Presse-Océan  et  Ouest-France  qui relate l'histoire.

La maman se met au volant. Un des deux trentenaires s’assoit à côté d’elle, l’autre derrière. Mais à peine a-t-elle démarré, que les deux la forcent à se garer. "L'un des deux a sorti un couteau et m'a menacée. Celui qui était à l'arrière m'a serré le cou et a commencé à faire le geste de m'étrangler", témoigne la jeune mère dans Ouest-France.

500 euros volés

Les deux agresseurs la ligotent, la forcent à se mettre à l’arrière en la menaçant d’un couteau, et prennent le volant. Direction un distributeur bancaire. D’après son témoignage, la jeune femme est "frappée de plusieurs coups de poing" pour obtenir son code :"Je suis tombée à terre, ma fille a hurlé", raconte-t-elle. Ils tirent 150 euros, avant de redémarrer.

Sur la banquette arrière, la maman tente de détendre ses liens, et de sortir, en emmenant sa fille. Mais elle est rattrapée et rouée de coups. La voiture repart, approche de l’autoroute. La jeune femme voit un feu rouge, tente le tout pour le tout : elle met un coup de pied dans la portière, et saute avec le siège auto de sa fille. Elle arrête la voiture juste derrière, qui la fait monter à bord, et la conduit directement au commissariat.

Devant, la voiture des agresseurs a filé. Mais lundi, la police judiciaire a interpelé deux suspects d’une trentaine d’année, à Paris et dans les Hautes-Pyrénées. D’après Ouest-France, ils ont tous les deux déjà été condamnés aux assises pour "séquestration et extorsion". Une information judiciaire a été ouverte mercredi soir pour séquestration, extorsion, vol et escroquerie, et les deux suspects devraient être incarcérés. Au final, ce sont 500 euros qui ont été débités avec la carte bancaire, réutilisée par la suite.
 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : nouvelle forte baisse du nombre de patients hospitalisés en réanimation

"Mes choix sont toujours guidés par une seule idée, le bien de l'équipe de France", assure Didier Deschamps

Les variants sont-ils créés par les vaccins, comme l'affirme un ancien prix Nobel ?

EN DIRECT - Tensions au Proche-Orient : la France dépose une résolution à l'ONU pour un cessez-le-feu

19h, 21h, 23h... Les dates à retenir d'ici la levée du couvre-feu cet été

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.