Lille : le boom du collaboratif comme solution anti-crise

Lille : le boom du collaboratif comme solution anti-crise

FRANCE
DirectLCI
INITIATIVES – Les initiatives basées sur la mutualisation et le collaboratif se multiplient dans la capitale du Nord. Que ce soit autour de l'échange de services entre habitants, des espaces de coworking proposant des services communs ou une crèche coopérative gérée directement par les parents. Revue de détails.

Ce samedi, la première Accorderie au nord de Paris sera inaugurée officiellement à Fives. Dans un local dédié, deux professionnels sont chargés de favoriser les échanges de services entre habitants. Avec pour seule monnaie, du temps et du savoir-faire.

"En cette période de crise, la mutualisation permet de gagner en pouvoir d'achat, témoigne Bélinda Benamer, animatrice de l'Accorderie de Lille. Chaque inscrit possède un compte en ligne, où il accède au temps dont il dispose en fonction de ce qu'il a donné." Les services proposés gratuitement sont légion. Des cours de cuisine, de langue, de danse au bricolage, informatique, en passant par les aides aux démarches administratives, aux devoirs ou encore au déménagement.

Des espaces contributifs

Unir ses forces pour mieux avancer, les espaces de coworking lillois l'ont bien compris. Outre le prêt de bureaux pour des travailleurs indépendants, ces lieux sont devenus de vraies pépinières à initiatives. "Nous sommes un espace contributif, où chaque membre apporte un peu d'attention au lieu, résume Guillaume Libersart, cofondateur de la  Coroutine . Nous proposons aussi des lieux pour des réunions, ateliers et conférences ou encore pour stocker des achats groupés. Etre en réseau est devenu un mode de vie." Idem au Mutualab , autre espace de coworking, qui fait en sorte que le lieu soit autogéré par ses membres et qui propose aussi des ateliers de réparations.

Enfin, le collaboratif se concrétise également chez les tout-petits. Pour faire face aux difficultés à faire garder ses enfants, une crèche coopérative va ouvrir en février aux Bois-Blancs. Un concept unique à Lille, avec une gouvernance à la fois publique et privée, gérée de façon collective et où les parents sont invités à participer activement. Le lieu favorisera également la mixité, avec un mélange des enfants du quartier, des salariés ou encore victimes de handicaps.

Lire et commenter