Lille : le périlleux rond-point des Postes sécurisé cet été

Lille : le périlleux rond-point des Postes sécurisé cet été

URBANISME – Alors que depuis le début de l'année un deuxième piéton y a été renversé la semaine dernière, la maire de Lille annonce une sécurisation du rond-point de la Porte des Postes à Lille. Un marquage plus visible et des ralentisseurs seront notamment installés.

C'est l'un des espaces routiers les plus dangereux de Lille. Situé à l'entrée de la ville, le rond-point de la Porte-des-Postes fait figure de capharnaüm de voitures, où les piétons et cyclistes sont particulièrement exposés. Après deux accidents consécutifs, la municipalité a annoncé un aménagement pour début septembre. 

En janvier dernier, un piéton a été grièvement blessé par une voiture, suscitant une demande de sécurisation de la part des Verts en pleine campagne municipale . Un second accident a eu lieu la semaine dernière. Une fois encore, un piéton été renversé sur un passage clouté. "Cet accident est déplorable, mais il est lié à une imprudence et non au rond-point en lui-même, indique à metronews Jacques Richir, adjoint au maire en charge de la Voirie. Par rapport au trafic considérable, avec ses six voies majeures et des dizaines de milliers de voitures par jour, il y a très peu d’accident et aucun mortel".

Des marquages colorés

Pour autant, des travaux de sécurisation seront lancés à la mi-juillet. "Le marquage des douze passages piétons sera renforcé par un système de résine colorée, détaille Jacques Richir. Une piste cyclable sera aussi créée sur la totalité du rond-point, côté trottoir, Par ailleurs, des ralentisseurs seront posés au sol, l’accès à l’autoroute sera réduit à une voie et des plateaux de surélévation de la chaussée marqueront les passages piétons".

Du côté de l’Adav (l’Association droit au vélo), on s’impatientait : "Cela fait trois ans qu’on travaille sur cette porte dangereuse, nous indique Michel Anceau, son directeur régional. Seuls des cyclistes aguerris l’empruntait jusqu'à présent. C'est un goulot d’étranglement sur lequel il faudrait une réflexion approfondie, afin de renforcer encore la protection". Financé à hauteur de 350 000 euros par la Lille Métropole, le chantier n'interrompra pas la circulation pendant toute la durée des travaux.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : le seuil des 6000 patients en réanimation quasiment atteint

Mort de George Floyd : Derek Chauvin reconnu coupable de meurtre

L'étonnante décision de Peugeot face à la pénurie de semi-conducteurs

Carrefour supprime à son tour les tickets de caisse

Variants : le "double mutant" indien est-il déjà présent en Europe ?

Lire et commenter