Lille : les bars pourraient fermer à 3 heures dans toute la ville

Lille : les bars pourraient fermer à 3 heures dans toute la ville

VIE NOCTURNE : Depuis 2003, seuls les établissements du quartier Masséna-Solférino et certains du Vieux-Lille peuvent ouvrir jusque 3h. Ce privilège touche peut-être à sa fin puisque la mairie envisage de repousser l’heure de fermeture des bars dans toute la ville.

Les nuits lilloises pourraient bien connaître une petite révolution. Depuis 2003, seuls les établissements situés dans le secteur Masséna-Solférino, et certains autres dans le Vieux-Lille, peuvent ouvrir Jusque 3 heures du matin. La situation pourrait changer très bientôt selon les propos tenus par Franck Hanoh dans la Voix du Nord.

L’adjoint en charge de la vie nocturne annonce en effet être sur le point de proposer une série de mesures pour réorganiser les nuits lilloises. Parmi les propositions qui arriveront bientôt sur le bureau de Martine Aubry, la possibilité d’étendre l’ouverture jusque 3 heures à tous les bars de la ville devrait faire du bruit.
 

"La façon de faire la fête a changé"

"La charte de la vie nocturne de 2003 correspond à l’époque à laquelle elle a été rédigée, explique Franck Hanoh. La façon de faire la fête a beaucoup évolué avec une hausse de la consommation d’alcool." La fermeture tardive accordée aux établissements de certains secteurs a eu un effet pervers. "Il y a un phénomène de concentration à certains endroits qui impacte la tranquillité publique", décrypte l’élu.


L’idée de la mairie est donc d’élargir les lieux de fêtes pour éviter que tous les fêtards ne soient rassemblés aux mêmes endroits. Une nouvelle qui devrait ravir les nombreux étudiants de la métropole – ils sont plus de 100 000 - toujours prêts à animer les soirées lilloises. Franck Hanoh tempère tout de même les ardeurs : "je ne veux pas de rue de la soif partout, prévient-il. Il faudra des contreparties notamment sur la tranquillité publique."

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Nouveaux raids israéliens sur Gaza, l'armée dément finalement l'envoi de troupes au sol

Dans les villes mixtes d'Israël, un climat insurrectionnel qui inquiète au plus au point

Covid-19 : les cas de variant indien en légère hausse en France

Traque dans les Cévennes : paranoïaque, passionné d'armes... l'inquiétant profil du fugitif

EN DIRECT - Covid-19 : la Guyane reconfinée jusqu'au 30 mai face à la flambée de l'épidémie

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.