Lille Métropole : deux candidats au premier tour pour remplacer Martine Aubry

Lille Métropole : deux candidats au premier tour pour remplacer Martine Aubry

France
DirectLCI
POLITIQUE – A l'issue d'un coup de théâtre ce jeudi après-midi, Damien Castelain, président du groupe Métropole Passions Communes (non-inscrits), a finalement maintenu sa candidature pour la présidence de Lille Métropole ce vendredi. Dans la journée, l'UMP Bernard Gérard avait pourtant annoncé une union contre Martine Aubry. Celle-ci devrait céder sa place à l'un des deux hommes.

Un retournement de situation. Ce jeudi après-midi, la droite, le centre et les non-inscrits de Lille Métropole Communauté Urbaine avaient annoncé un accord sur la candidature unique ce vendredi de l'UMP Bernard Gérard.

Or, en fin de journée, Damien Castelain, président du groupe Métropole Passions Communes (MPC, non-inscrits), a apporté un démenti fracassant, en revenant à l'accord initial. A savoir, celui-ci conservera sa candidature au premier tour et devrait se retirer au second, afin d'assurer la victoire de Bernard Gérard.

Un accord de gouvernance équitable

Car pour Damien Castelain, la victoire n'est arithmétiquement pas impossible. En effet, le MPC réunit 48 des 179 sièges de la communauté urbaine de Lille. "Il y a un candidat unique en cas de désistement, or je ne me suis pas désisté, a-t-il déclaré dans  La Voix du Nord . Aucun courrier en ce sens n’a été envoyé aux membres de mon groupe indiquant que je retirais ma candidature." L'accord initial de gouvernance entre MPC et MCU stipule que le nombre de vice-présidents sera également réparti entre les deux groupes, et que deux ou trois postes seront ouverts à la gauche.

Rappelons qu'une semaine après les résultats des élections municipales, Martine Aubry s'était dite prête à se mettre en retrait, assurant qu'elle pourrait ne pas briguer la présidence de la communauté urbaine, un poste qu'elle occupe depuis 2008. "Faire partie d'une équipe avec un chef, qui sera le patron et qui aura réussi à réunir les gens, pourquoi pas ?", avait-elle ajouté, en admettant pouvoir être une "simple conseillère communautaire".

La communauté urbaine de Lille, quatrième agglomération de France, avec plus d'un million d'habitants, regroupe 85 communes, de la grande capitale des Flandres, aux denses périphéries urbaines de Roubaix, Wattrelos, Tourcoing, jusqu'aux plus petites communes rurales.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter