Lille Métropole : Martine Aubry s'en sort bien

Lille Métropole : Martine Aubry s'en sort bien

France
DirectLCI
POLITIQUE – Le centriste Damien Castelain, qui succède à Martine Aubry à la présidence de Lille Métropole, a dévoilé ce lundi ses 20 vice-présidents. L'exécutif comportera huit membres de son groupe centriste (MPC), six pour le bloc de droite et six pour celui de gauche, qui limite les dégâts après les défaites aux municipales. Martine Aubry est nommée deuxième vice-présidente à l'Europe et l'International.

Un large consensus. L’élection des 20 vice-présidents de Lille Métropole , ce lundi après-midi, a abouti à un aréopage de maires allant de l'UMP jusqu'au parti communiste. Le groupe centriste des petites communes (MPC) du nouveau président Damien Castelain s'accorde, à lui seul, huit vice-présidents. Le bloc de droite hérite de six postes. Idem pour celui de la gauche, qui a pourtant perdu aux municipales les deux villes clés de Roubaix et Tourcoing.

"Cet exécutif est plus qu’un équilibre, a déclaré Damien Castelain. Au-delà des clivages, cette gouvernance renouvelée est avant tout un rassemblement de compétences et d'expériences." Sans surprise, le premier vice-président est un proche du président de l'assemblée, en la personne d'Alain Bernard, maire (MPC) de Bouvines, qui sera chargé des finances et du budget. Vincent Ledoux, maire (MPC) de Roncq sera, lui, responsable du développement économique.

Martine Aubry, deuxième vice présidente

A gauche, Martine Aubry, maire de Lille et ancienne présidente de Lille Métropole, s'en sort bien, avec le poste stratégique de deuxième vice présidente au rayonnement à l'Europe et à l'International. Gérard Caudron, maire (Divers gauche) de Villeneuve d'Ascq hérite, pour sa part, de l'urbanisme opérationnel et de l'aménagement des friches.

A droite, Gérald Darmanin, jeune maire (UMP) de Tourcoing, obtient les responsabilités importantes à la fois des transports et de la sécurité. Bernard Gérard, maire (UMP) de Marcq-en-Barœul, sera chargé de la métropole citoyenne. Guillaume Delbar, maire (UMP) de Roubaix, s'occupera de l'innovation, de la recherche et des universités et Marc Philippe Daubresse, maire (UMP) de Lambersart, aura la responsabilité de l'aménagement du territoire et de la stratégie d'urbanisme. Enfin, à noter sur ces vingt vice-présidents, deux seules femmes siégeront.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter