Lille : mobilisation pour soutenir le lipdub sexy des pompiers

Lille : mobilisation pour soutenir le lipdub sexy des pompiers

France
DirectLCI
INSOLITE – Après avoir été repris par le tabloïd anglais du Daily Mail, ce playback filmé à l'intérieur de la caserne Littré à Lille atteint presque les 200 000 vues. Face à une menace de sanction par la direction, une pétition a été lancée.

D'une simple vidéo d'anniversaire, c'est devenu un buzz. Avec presque 200 000 vues sur YouTube depuis le 27 février, le lipdub des pompiers de la caserne Littré à Lille, qui parodie le tube " Call me maybe ", rebaptisé en "Call 18", n'en finit pas de faire parler de lui.

Sur cette vidéo, les soldats du feu s'y montrent dénudés, en maillot de bain, dansant avec des perruques, dans les coulisses de la caserne ou devant des camions. Le célèbre tabloïd anglais le Daily Mail a consacré un long article sur son site , avec une petite dizaine de photos. 

"Un avertissement"

Ce clip n'a pas vraiment plu à la direction de la caserne, qui menace les protagonistes d'un "avertissement". "A la base, elle n’avait pas vocation à être diffusée sur Internet, explique un des pompiers dans La Voix du Nord . C’est un participant à l’anniversaire qui l’a mise en ligne. On trouverait des sanctions injustes, d’autant qu’il n’y a rien de mal dans cette vidéo, elle montre notre cohésion et fait plaisir à beaucoup de monde quand on voit le nombre commentaires positifs."

Retiré quelque temps cette semaine, le lipdub a été remis en ligne depuis ce jeudi soir, d'autres copies ayant été diffusées entre-temps. Mais cette fois, la vidéo est accompagnée d'une pétition de soutien et d'un lien caritatif pour les œuvres des pompiers  : "Cela devient un enjeu financier du net pour certains, indique le diffuseur sur YouTube. Je suis en attente d’un accord avec Universal Music Group pour les droits audio (d’auteur) et propose donc à chacun que cette vidéo artistique permette de collecter quelques dons, au profit de l’Œuvre des pupilles orphelins et fonds d’entraide des sapeurs-pompiers de France." En attendant, le buzz continue !

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter