Lille : sous les pavés, la colère des riverains

Lille : sous les pavés, la colère des riverains

DirectLCI
VOIRIE – Face à l'état avancé de dégradation des pavés de la place Schuman dans le Vieux-Lille, les riverains et les commerçants ont lancé une pétition. D'autant que cette voirie délabrée est à l'origine d'accidents réguliers. D'ici janvier, la ville de Lille va tenter de convaincre Lille métropole d'intervenir sur ce secteur.

L'état des pavés du Vieux-Lille se dégrade. Disjoints, victimes des intempéries et du gel, ils sont de plus en plus impraticables. Illustration de l'exaspération des riverains et commerçants, une pétition a été relancée pour réclamer une réhabilitation urgente de la place Schumann . Les habitants de ce secteur attractif du Vieux-Lille évoquent, de surcroît, des questions de sécurité.

"Un pavé détaché a été éjecté par une voiture sur la poussette de ma fille, témoigne Mathieu Groppo, le riverain à l'origine de la pétition. Heureusement, je l'avais prise dans mes bras juste avant." A ses côtés, Stanislas Grimponprez, gérant du restaurant Le Market, témoigne de personnes qui trébuchent régulièrement. "Certaines se font très mal, regrette-t-il. Nous aidons aussi souvent des personnes âgées à traverser en toute sécurité."

Toujours rien d'acté

La réhabilitation, les riverains la réclament depuis cinq ans. A cette époque, une première pétition avait été lancée, sans aboutir. Malgré des courriers et un rendez-vous récent chez Lille Métropole (chargée de la voirie, ndlr), rien n'a été acté. "C'est un secteur touristique dont tout le monde doit pouvoir profiter sans danger, poursuit Mathieu Groppo. Ils refont d'autres rues en meilleur état, alors qu'ici la chaussée est complètement gondolée. C'est indigne d'une ville comme Lille. Les politiques sont prévenus en cas d'accident grave."

Du côté de la mairie, on est conscient du problème. "Refaire une voirie avec des pavés coûte deux fois plus cher que pour l'asphalte, indique à metronews Jacques Richir, adjoint à la voirie. D'ici à janvier, nous allons négocier avec Lille Métropole pour déterminer des priorités, en fonction des budgets. Nous refaisons les pavés du centre, petit à petit, en fonction nos moyens."

Sur le même sujet

Lire et commenter