Lille : trois policiers braqués avec un pistolet 357 Magnum

 Lille : trois policiers braqués avec un pistolet 357 Magnum
FRANCE

FAIT DIVERS – Un dealer a menacé trois policiers avec un pistolet gros calibre, le 21 octobre après-midi à Lille-Wazemmes. L'un d'eux a réussi à le désarmer, sans qu'aucun coup ne soit tiré. Les trois malfaiteurs comparaîtront le 14 novembre devant le tribunal de Lille.

Une arrestation qui aurait pu très mal finir. Trois hommes, âgés d’une vingtaine d’années, seront jugés le 14 novembre, par le tribunal de Lille, pour trafic de drogue et, pour l'un deux, pour avoir menacé des policiers avec une arme de poing.

Le 21 octobre après-midi, les policiers de la brigade des stupéfiants de Lille interviennent dans un immeuble situé rue de Flandre, à Lille-Wazemmes. Selon La Voix du Nord , deux dealers présumés de cannabis prennent alors la fuite dans un appartement.

Un 357 Magnum pointé sur le visage

Mais l'interpellation tourne mal. Un troisième homme, déjà présent, les accueille avec un pistolet 357 Magnum, qu'il pointe vers le visage d'un fonctionnaire. Le policier dégaine à son tour, suivi par deux autres agents. Malgré la situation très tendue, le forcené les garde en joue.

Par surprise, l'un des policiers arrive à le désarmer, non sans se briser un doigt, mais sans qu'aucun coup de feu de cette arme chargée ne soit tiré. Au final, neuf autres balles, 430 grammes d’herbe, 2 500 euros, deux balances et des téléphones sont découverts. Le braqueur de policier avait déjà été condamné à 53 mois de prison pour différentes condamnations, notamment liées à la drogue.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent