Lille : une nuit de violence en marge d'un concert antifasciste

Lille : une nuit de violence en marge d'un concert antifasciste
FRANCE

FAIT DIVERS – Le police a procédé à quatre interpellations, dans la nuit de samedi à dimanche, dans le secteur Gambetta- Solférino à Lille. Une cinquantaine d'individus ont attaqué des commerces et dressé une barricade en pleine rue. Parmi eux, des membres de la mouvance contestataire antifasciste.

La nuit lilloise a été agitée. Une cinquantaine d'individus ont attaqué des commerces et se sont rebellés contre les forces de l'ordre, dans la nuit de samedi à dimanche, dans le centre-ville de Lille.

Tout a commencé lors d'un concert antifasciste de rap dans la salle Le Resto Soleil, situé rue Henri Kolb. Selon La Voix du Nord , des bagarres éclatent, puis un groupe de personnes se dirige, vers 23 heures, en direction de la place Philippe-Lebon. Une altercation éclate avec les clients d'un pub et des projectiles sont lancés contre les forces de police, appelées en nombre.

Des membres de la mouvance antifasciste

L'équipée sauvage se poursuit vers la festive rue Solférino, où une friterie est attaquée. Des chaises et des bouteilles sont projetées aux alentours de 1 h 30. La police arrive à procéder à deux premières interpellations. Selon elle, il s'agit de deux membres de la mouvance contestataire antifasciste.

Mais les violences s'accentuent. Un pare-brise d’un véhicule de police est brisé et des projectiles continuent à pleuvoir sur les forces de l'ordre. Les émeutiers décident même d'ériger une barricade à l'aide de poubelles et de barrières, rue Ratisbonne, afin de ralentir la progression policière. Deux autres jeunes sont arrêtés. Le secteur a pu enfin être sécurisé vers 4 heures. Une enquête est ouverte pour déterminer les raisons de cette nuit électrique.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter