"L"'immunité présidentielle va trop loin" pour le syndicat de la magistrature

"L"'immunité présidentielle va trop loin" pour le syndicat de la magistrature

Le secrétaire général du Syndicat de la magistrature juge que "l'immunité présidentielle va trop loin". Eric Bocciarelli explique que "pour tout ce qui est commis pendant l'exercice de la fonction on parle d'irresponsabilité, pour ce qui était fait avant il y a une inviolabilité". Il "reste dans tout ça l'exception des actes qui seraient commis pendant l'exercice du mandat mais détachable de la fonction", comme dans le cas de l'affaire Bettencourt.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Pass vaccinal, mode d'emploi : ce que change le projet de loi adopté par le Parlement

Marseille : séquestrée et violée, une adolescente de 14 ans localisée grâce à ses messageries Instagram et Snapchat

Après "cinq ans de déclin", la France est-elle passée septième puissance économique mondiale ?

EN DIRECT - Covid-19 : Pfizer va investir plus de 500 millions d'euros en France sur cinq ans

Alerte au tsunami du Japon aux États-Unis : la menace terminée mais d'importants dégâts aux Tonga

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.