L’inquiétante progression du trafic d’armes en Europe

DirectLCI
Destinées à l’origine aux collectionneurs et au cinéma, de plus en plus d’armes neutralisées sont remises en état de manière frauduleuse. Elles tombent ensuite dans des réseaux de transit. Le fusil d’assaut d’Amedy Coulibaly était par exemple une arme à blanc réactivée par un trafiquant français. La députée européenne Virginie Rozière s’inquiète de l’absence de traçage des armes neutralisées.

Sur le même sujet

Lire et commenter