Loi sur la fin de vie : les directives anticipées, une priorité pour les infirmières et médecins

FRANCE
DirectLCI
La réforme du texte sur la fin de vie est débattue à l’Assemblée nationale depuis mardi. Il s’agit d’un aménagement de la loi de 2005 pour améliorer ce qui peut l'être. Cette loi est très attendue par le personnel soignant dont la tâche est immensément difficile. Infirmières, médecins… Ils sont les plus proches des patients. Ils souhaitent une réforme sur les directives anticipées. Elles permettent aux soignants de connaître les souhaits des malades concernant la possibilité de limiter ou d’arrêter les traitements.
Lire et commenter