Loi Travail : après les violences, les casseurs jugés en comparutions immédiates

DirectLCI
Le jeu de chat et de la souris avec les forces de l'ordre en marge des manifestations contre la loi Travail a tourné court pour une vingtaine de personnes interpellées, parmi lesquelles certaines ont écopé de peines de prison ferme pour des violences. Pour les policiers, ces condamnations sont dissuasives.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter