Loi Travail : les Nantais ne supportent plus les violences

DirectLCI
Les défilés de protestation contre le projet de réforme du Code du travail ont été émaillés par des violences à Paris, Rennes et Nantes, où les habitants n'en peuvent plus. Au lendemain de chaque nuit de violences, ils découvrent l’ampleur des dégâts. Dans le centre-ville, les commerçants n'arrivent pas à maintenir leur chiffre d'affaire et à assurer la sécurité de leurs clients.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter