Loire-Atlantique : il tue un homme qui aurait tenté de le cambrioler

FRANCE

FAIT DIVERS - Un ancien garagiste a été mis en examen dimanche à Nantes pour homicide volontaire. Il aurait blessé mortellement un jeune homme de 19 ans qui tentait de le cambrioler avec un complice.

Les faits se sont déroulés à Joué-sur-Erdre, près de Nantes, en Loire-Atlantique. Tôt samedi, un individu de 59 ans, réveillé par des bruits en provenance de sa cour, surprend deux jeunes adultes de 19 ans s'affairant à voler du matériel dans son hangar.

Armé d'un fusil, cet ancien garagiste fait alors feu, blessant mortellement l'un des deux cambrioleurs, touché au dos. Son comparse parvient à prendre la fuite, et à prévenir les gendarmes du drame qui vient de se dérouler. Arrêté, il devrait être présenté au parquet ce lundi, en vue d'une mise en examen pour tentative de vol en réunion.

"Il regrette profondément son geste"

La victime du tir fatal, connue pour de petits vols récurrents, n'avait pas le profil du grand délinquant. D'après des sources proches de l'enquête, lui et son complice étaient venus sans arme et n'ont pas menacé le tireur.

Le lendemain, ce dernier a été mis en examen à Nantes pour homicide volontaire, avant d'être placé en détention provisoire. Visiblement affecté, il a expliqué aux gendarmes que ce n'était pas la première fois qu'il était victime d'un cambriolage. Son avocat a confié que le suspect "répète qu'il ne voulait pas tuer" et "regrette profondément son geste."  "Il était paniqué", assure Me Aurélien Ferrand, précisant que son client a tiré "à une seule reprise, mais sans mettre en joue" : "Il ne voulait pas ce qui est arrivé".

Lire et commenter