Loire-Atlantique : le bébé trop pressé nait dans le véhicule des pompiers

Loire-Atlantique : le bébé trop pressé nait dans le véhicule des pompiers

France
DirectLCI
INSOLITE – Une jeune femme n’a pas eu le temps d’arriver à la maternité de Saint-Nazaire. Elle a accouché dans le camion des pompiers qui l’emmenaient.

Le moins qu’on puisse dire, c’est que le bébé était pressé d’arriver. Un peu trop, même. La jeune Claire, habitante de la Plaine-sur-Mer, pensait en effet accoucher confortablement, dans la maternité de Saint-Nazaire, entourée de sages-femmes et sous péridurales. Mais c’est dans l’ambulance des sapeurs-pompiers que sa petite Léna est née. L’histoire est rapportée ce mercredi par Ouest-France.

Lundi après-midi, la jeune femme est chez elle. Soudain, elle perd les eaux. Son compagnon est au travail, à Saint-Nazaire. Elle appelle donc les secours. Les pompiers estiment dans un premier temps que l’accouchement va se faire à domicile.

"En voulant prendre un raccourci, j'ai raté l'accouchement"

Puis quatre médecins urgentistes et trois sapeurs-pompiers arrivent sur place, auscultent la jeune femme. Et changent de stratégie : "Les contractions sont rapprochées, mais ils pensent avoir le temps de rejoindre la maternité", indique le journal. Claire est installée dans l’ambulance, direction Saint-Nazaire. Mais c’est déjà trop tard. A la première bosse sur la route, l’accouchement se déclenche. Le camion s’arrête sur le bas-côté, à 3 kilomètres de la maison. Et la petite Léna naît. "En vingt ans de carrière, c'est mon premier accouchement", constate l’adjudant-chef, ému. Il confesse avoir eu des cours, sur vidéoprojecteur. "Mais le faire en vrai, ça n’a rien à voir !"

Le nouveau jeune père, Julien, n’a pas pu être présent : il devait rejoindre sa femme à la maternité. Pour gagner du temps, il a voulu prendre un raccourci… ce qui s’est avéré être un mauvais choix : "En gagnant quatre kilomètres, j'ai raté l'accouchement !", raconte-t-il. Il a tout de même appris l’heureuse nouvelle en arrivant à Saint-Nazaire.
 

Sur le même sujet

Lire et commenter