Loire : de faux gendarmes piégés par de vrais policiers

Loire : de faux gendarmes piégés par de vrais policiers

France
DirectLCI
FAIT DIVERS – Au Chambon-Feugerolles, mardi, deux jeunes ont été interpellés par la police. Ils ont en effet utilisé un ancien fourgon de gendarmerie et un gyrophare pour se faciliter un déménagement.

Effectuer un déménagement est souvent considéré comme une corvée, et encore plus en milieu urbain. Circulation, stationnement… Afin de se faciliter la vie, deux jeunes de 19 et 20 ans originaires du Chambon-Feugerolles - une commune située à une dizaine de kilomètres de Saint-Etienne - décident mardi après-midi d’emprunter le fourgon d’un ami.

Sauf que la camionnette est en fait un ancien véhicule réformé de la gendarmerie. Certes, les autocollants ont été enlevés, mais quelques bandes blanches sur le côté peuvent encore porter à confusion. Et puis, rien de mieux que d’utiliser un gyrophare pour se frayer un chemin à travers la ville ! Malheureusement pour eux, une brigade motorisée de la police nationale qui effectue un contrôle remarque le drôle de petit manège des deux individus.

Impressionner des amis

Ces derniers s’en aperçoivent, et décident donc de retirer le gyrophare. Mais cela ne fait que renforcer leurs soupçons. Les faux gendarmes sont alors interpellés par les (vrais) policiers et conduits au commissariat de Firminy. "On a aidé un collègue pour un déménagement et on a voulu impressionner des amis", se justifient-ils dans des propos rapportés par le journal Le Progrès .

Ils seront convoqués au mois d’avril prochain pour un rappel à la loi. Mais le fait d’utiliser de costumes ou véhicules pouvant causer une méprise avec la police et les militaires est considéré comme un délit passible de six mois d’emprisonnement.
 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter