Lunel, le Molenbeek français ?

DirectLCI
Depuis deux ans, une douzaine de jeunes originaires de Lunel, dans l’Hérault, ont rejoint l’Irak ou la Syrie. Le départ d'enfants de la commune est vécu comme "un grand traumatisme". Celui de voir naître des apprentis terroristes. Pour lutter contre, la municipalité met en place un service jeunesse avec des encadrants. Rachid Taïbi, par exemple, gère le club de football. Il organise actuellement un grand festival en compagnie de 2.000 jeunes. Objectif, libérer la parole.

Sur le même sujet

Lire et commenter