Lutte anti-terroriste : "On ne doit pas exclure une interdiction d'atterrir" en cas de danger

Lutte anti-terroriste : "On ne doit pas exclure une interdiction d'atterrir" en cas de danger

Le PDG d'Aéroports de Paris, Augustin De Romanet, est l'invité du Club de LCI ce lundi. Interrogé sur un renforcement des contrôles dans les transports aériens, il affirme qu'il faut que le passage (des voyageurs) demeure fluide". En cas de présence d'un passager présent sur les listes anti-terroriste à bord d'un avion, il affirme que l'interdiction d'atterrir est "une occurrence qu'on ne doit pas exclure".

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : forte hausse des hospitalisations, près de 6000 malades en réanimation

Emmanuel Macron annonce un assouplissement des restrictions de voyage début mai

Logement : vous pouvez faire résilier le bail de votre voisin en cas de fortes nuisances

Dr Gérald Kierzek : "il n'y a pas de problème pour rouvrir les terrasses, parce que c'est à l'extérieur"

"Rien ne fonctionne" : Gérard Lanvin s'emporte dans Sept à Huit contre une époque "affligeante"

Lire et commenter