Lutte contre l’exclusion sociale : des élèves perturbateurs au service d’associations

DirectLCI
A titre expérimental, des mesures de responsabilisation des élèves perturbateurs ont été mises en place en Côte-d'Or. Pour éviter l'expulsion, ils peuvent choisir de se mettre au service d'une association humanitaire. Depuis janvier, près de 50 élèves ont déjà expérimenté ce dispositif solidaire et citoyen qui a permis de lutter contre l'exclusion scolaire. Au lycée professionnel Antoine, on loue cette initiative qui permet "une prise de conscience" selon le proviseur.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter