Lyon : ce que le nouveau tramway T1 va changer

Lyon : ce que le nouveau tramway T1 va changer

France
DirectLCI
TRANSPORTS - A partir de ce mercredi, le tronçon de 2,1 kilomètres entre Hôtel de Région et Debourg est mis en service. Quatre nouvelles stations voient le jour, et le tram passe au-dessus du Rhône en empruntant le pont Raymond-Barre.

Le grand jour est enfin arrivé. A partir de ce mercredi à 14 heures, la ligne de tramway T1 à Lyon voit plus grand. Quatre nouvelles stations - Musée des Confluences, Halle Tony-Garnier, ENS Lyon et Debourg – sont desservies et permettront aux voyageurs de relier l’Hôtel de Région et Debourg en sept minutes (au lieu de vingt), le tout en empruntant le nouveau pont Raymond-Barre.

"Ce rapprochement entre les deux rives du Rhône renforce les liens entre deux quartiers en pleine expansion économique, urbaine et démographique, explique Keolis, l’exploitant du réseau TCL.

64 millions d’euros d’investissements

T1 effectue désormais son terminus à la station Debourg, elle-même directement connectée à la ligne de métro B, ce qui permet de rejoindre la station Charpennes, en passant par Part-Dieu en seulement 12 minutes, ou la station Gare d’Oullins en quatre minutes."

Ce nouveau tronçon, long de 2,1 kilomètres, doit accueillir 5 000 voyageurs par jour dès la mise en service. Un chiffre qui aura vocation à grimper avec le temps. La réalisation du prolongement de T1 aura coûté 64 millions d’euros, dont 19 millions d’euros pour le pont Raymond-Barre.
 

Sur le même sujet

Lire et commenter