Lyon : jouez les funambules avec le slackline

Lyon : jouez les funambules avec le slackline

SPORT - Marcher sur une sangle d'un point A à un point B, cela peut paraître sans grand intérêt. Sauf que l'exercice est bien plus périlleux qu'il n'en a l'air.

Créé en Californie il y a trente ans, le slackline consiste à marcher en équilibre sur une sangle légèrement élastique, à la manière d’un funambule et sans aucun accessoire. Ladite sangle s’attache à quelque chose de solide, souvent un tronc d’arbre de 20 à 30 centimètres de diamètre. Plusieurs variantes de la discipline sont possibles : tout d’abord la "shortline", accessible à partir de six ans et qui se pratique sur une courte distance et près du sol (de 30 à 60 centimètres).

Il existe aussi la "jumpline", où l’on rebondit sur une sangle tendue pour réaliser des figures, comme sur un trampoline étroit. Encore plus extrême, la "highline" permet de jouer avec le vertige, et certains champions dépassent leurs limites en marchant entre deux falaises, à plusieurs centaines de mètres du sol. Enfin, la "longline" est utilisée pour parcourir de grandes distances. Un Américain détient le record avec une traversée de 494 mètres !

Un millier de "slackeurs"

Arrivé en France en 2007, le slackline explose depuis deux ans. Ainsi, plus d’un millier de "slackers" se retrouvent généralement au parc de Parilly et sur les berges du Rhône à Lyon pour pratiquer ce sport. Ekilibre , une jeune association créée en 2013, regroupe une partie de ces adeptes lyonnais. "Tout s’apprend, c’est une question de persévérance, m’explique Victor, membre d’Ekilibre. En un après-midi intensif, tu peux faire dix mètres sans tomber. Regarde un point fixe devant toi, et sers-toi aussi des bras pour avancer."

Je me lance et réussis la première traversée, car Victor me tient la main ! Mais tout seul, les débuts sont laborieux, et il me semble impossible de trouver un équilibre sur un support aussi mouvant. En répétant les essais, je progresse finalement de quelques pas. "La slack est addictif, on veut toujours recommencer pour aller plus loin. J’aime beaucoup la notion d’achèvement quand le bout de la sangle est atteint. En pleine concentration pendant la traversée, on se trouve comme en apesanteur", conclut Victor, accro du slack depuis deux ans.

Pour s’équiper, les prix oscillent entre 35 et 70 euros pour un bon équipement. Rendez-vous ce samedi pour la journée portes-ouvertes de l’association Ekilibre au Parc de Parilly. Plus d’informations sur www.ekilibrelyon.fr


 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : que sait-on des symptômes du variant Omicron ?

EN DIRECT - Covid-19 : près de 32.000 cas ces dernières 24 heures

VIDÉO - Victime de violences conjugales, Camille Lellouche se livre dans "Sept à Huit"

"Ça ne finit pas de tomber" : la galère des automobilistes bloqués par la neige sur l’A89

VIDÉO - Sur les côtes anglaises, les habitants assistent consternés à l'arrivée de centaines de migrants

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.