Lyon : la Fête des Lumières, un tremplin pour les artistes locaux

Lyon : la Fête des Lumières, un tremplin pour les artistes locaux

PARCOURS - La Fête des Lumières de Lyon n'est pas réservée qu'aux artistes accomplis avec vingt ans d'expérience derrière eux. Les jeunes profitent également de l'événement pour se faire connaître et émerger au niveau international. Rencontres.

Beaucoup d'imagination, du talent, une bonne dose de culot et un peu de chance. Tels sont les ingrédients nécessaires aux jeunes artistes souhaitant voir s'ouvrir les portes de la prestigieuse Fête des Lumières de Lyon. A 26 ans, Jonathan Richer et David-Alexandre Chanel maîtrisent déjà parfaitement la recette et font figure de vieux habitués de l'événement. Les deux Lyonnais, qui ont fondé Théoriz , un studio d’art et de technologies spécialisé dans la conception d'installations interactives, ont proposé leurs services en 2011 alors qu'ils n'étaient encore qu'étudiants.

"Nous avions créé l'animation 'Pacmanize me' , une reprise du célèbre jeu vidéo des années 80, explique Jonathan. Elle avait eu un certain succès, alors nous sommes revenus en 2012 avec une installation interactive nommée 'Murs Sensibles' . Et l'année dernière, nous avons participé au projet de la 'Fresque des Lyonnais' ."

"Notoriété et expérience"

Dans quelques jours, les deux jeunes artistes transformeront les voûtes sous Perrache en "Voyage cinématographique" tout en collaborant au spectacle "Lyon, terre aux lumières" , sur la place des Terreaux s'il vous plaît. "Le fait de prendre part à la Fête des Lumières nous apporte de la notoriété et de l'expérience, se réjouit Jonathan. Nos créations voyagent désormais à l'international. En tant que Lyonnais, c'est une fierté de représenter la ville chez nous et à l'étranger."

Marion Chauvin , elle, espère sans doute connaître la même réussite. A 30 ans, la jeune femme présentera cette année "Palm Beach" , un projet monté avec Adrien Betrand (32 ans). "Nous allons installer sur le cours Charlemagne dix palmiers géants fabriqués avec des goulottes de chantier et des toiles de parachute, précise la Lyonnaise. C'est la quatrième fois que je participe à la Fête des Lumières, mais la première fois que j'ai la chance de porter mon propre projet. Cela apportera de la visibilité, mais je ne sais pas encore si ce sera un tremplin. La suite le dira."
 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Euro : Emmanuel Macron et Angela Merkel mettent en garde contre le variant Delta

EN DIRECT - Affaire Jubillar : l'avocat de Cédric Jubillar met en garde contre "une erreur judiciaire"

La machine à laver, le véhicule mal garé, le podomètre : ces éléments qui ont fait basculer l'affaire Jubillar

VIDÉO - "Ça va la claque que tu t'es prise ?" : Emmanuel Macron interpellé par un écolier

Sommet États-Unis/Russie : le cadeau "Made in USA" de Joe Biden à Vladimir Poutine

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.