Lyon : la Fête des lumières vue de l'étranger

Lyon : la Fête des lumières vue de l'étranger

RAYONNEMENT – Si la foule envahit Lyon chaque année à l'occasion de la Fête des lumières, de nombreuses délégations étrangères viennent également y puiser des idées pour leurs propres festivals ou afin de mieux appréhender l'organisation de grands événements. La presse internationale est également présente en masse.

Un peu comme un aimant. A l'occasion de la Fête des lumières , la capitale des Gaules accueille chaque année des millions de spectateurs venus de l'agglomération, des quatre coins de France ou de l'autre bout du monde. Mais l'événement n'attire pas uniquement des touristes. De nombreuses délégations étrangères débarquent en effet pour découvrir les artistes et leurs créations, mais aussi pour rencontrer les équipes de la Ville de Lyon afin d’échanger sur les différentes questions liées à l’organisation d’un événement urbain d’une telle envergure.

Cette année, 150 représentants étrangers venant de plus de 25 pays (Pays Bas, Australie, Allemagne, Russie, Canada, Royaume Uni, Brésil, Mexique, Chine, Malaisie…) sont ainsi accueillis dans le cadre de la Fête des lumières. Comme Diana Civle, directrice artistique du festival lumière Staro Riga , organisé chaque année dans la capitale lettone. "Plusieurs artistes lyonnais sont venus présenter leurs créations chez nous, explique-t-elle. Nous venons pour nouer des contacts piocher des idées pour notre propre manifestation."

38 journalistes internationaux

Même son de cloche du côté du sénateur polonais Jaroslaw Obremski. "Wroclaw, quatrième ville du pays et cité dont je fus maire pendant 21 ans, sera capitale européenne de la culture en 2016 . Je suis venu pour mieux appréhender l’impact d’un événement public de grande ampleur", indique-t-il. La municipalité profite également de l'arrivée d'une délégation venue de Sydney pour lui vanter les mérites de la ville, afin d'attirer davantage de touristes australiens entre Rhône et Saône.

Outre les élus et les organisateurs de festivals, 38 journalistes internationaux viennent couvrir l'édition 2014 de la Fête des lumières. "Nous avons les chaînes de télé Channel 1 et NHK , à savoir le 'TF1' russe et japonais. Mais aussi des médias chinois, québécois ou encore allemands", détaille Emmanuelle Sysoyev, chargée des relations presse d' ONLYLYON . "Cela fait une dizaine de fois que je viens, confie Shang, qui travaille pour une agence de presse basée à Pékin. En Chine, il y a chaque année des photos et des articles sur la Fête. L'événement commence vraiment à être connu là-bas, et les touristes sont donc de plus en plus nombreux à venir à Lyon."
 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Omicron : 464.769 nouvelles contaminations au Covid en 24 heures, un record en France

Yvelines : "menacée" après un cours sur l'évolution illustré avec une image de Soprano, une enseignante "exfiltrée"

République Tchèque : une chanteuse meurt du Covid-19 après l'avoir volontairement contracté

Covid-19 : à peine adopté, le pass vaccinal déjà obsolète face à Omicron ?

EXCLUSIF - Présidentielle 2022 : découvrez les résultats de notre sondage quotidien du 18 janvier

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.