Lyon : les trafiquants avaient parfumé le sac contenant du cannabis

Lyon : les trafiquants avaient parfumé le sac contenant du cannabis

DirectLCI
FAIT DIVERS – Deux jeunes Allemands ont été interpellés le 1er mai dernier par une équipe de la brigade des douanes de Lyon positionnée au niveau du péage de Vienne-Reventin, sur l'autoroute A7. Les agents ont retrouvé plus deux kilos de cannabis, dont l'odeur avait été plus ou moins dissimulée par du café et du déodorant.

Une chose est sûre, ce n'était pas du muguet. Le 1er mai dernier, une équipe de la brigade des douanes de Lyon positionnée au niveau du péage de Vienne-Reventin, sur l'autoroute A7, décide de sélectionner une Audi A3 immatriculée en plaques allemandes afin de procéder à un contrôle. Interrogés sur la nature de leur trajet, les deux passagers du véhicule, deux hommes âgés de 21 et de 24 ans, indiquent venir de Barcelone et se rendre en Allemagne, où ils résident.

Mais lors de l'ouverture de la vitre du conducteur, les douaniers sont immédiatement interpellés par une forte odeur de cannabis qui se dégage de l'habitacle. Interrogé sur l'origine de cette odeur, le conducteur présente alors spontanément aux agents un petit sachet d'herbe, tout en précisant qu'il n'y a pas d'autres stupéfiants à bord de la voiture.

Une valeur avoisinant les 4 000 euros

Pourtant et alors qu'ils se mettent à fouiller le coffre du véhicule, les douaniers ne tardent pas à découvrir un sac de sport contenant cinq paquets de forme ovale entourés de film alimentaire et qui renferment une substance végétale. Ils remarquent aussi que le fond du sac a été tapissé de café moulu et que ses poches latérales renferment du parfum ainsi qu'un déodorant sans doute disposé à cet endroit dans le but de brouiller l'odorat des chiens détecteurs de stupéfiants.

Grâce à ce contrôle, les douaniers de Lyon auront réussi à intercepter 2,22 kilogrammes d'herbe de cannabis (soit une valeur estimée à 3 885 € à la revente). "Ce n'est pas la prise du siècle, mais les circonstances sont plutôt amusantes", commente la douane, jointe par metronews. Interrogés sur leurs motivations, le conducteur et son passager, tous deux de nationalité allemande, ont expliqué avoir entrepris ce convoyage pour revendre le cannabis en Allemagne et pouvoir ainsi financer leur consommation personnelle. À l'issue de la retenue douanière, les passeurs et la marchandise saisie ont été remis à la justice.
 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter